vendredi 18 octobre 2019

4 Mythes à démystifier - 2e partie / 4 Myths to demystify - 2nd part / 4 Mythes te ontkrachten - 2de deel


Nous voici avec 4 autres mythes qui sont tout à fait injustifiés

Mythe 1 : Un bilingue, c'est comme deux monolingues ensemble : FAUX !!
Pas du tout - une personne qui parle deux langues n'est pas une personne qui de dédouble et qui change quand elle parle une autre de ses langues. Personne ne peut être soi et un autre en même temps. La personne bilingue est une et même personne qui parle deux langues, qui utilise plusieurs codes linguistiques pour parler. 

Mythe 2 : Un bilingue est aussi toujours bi-culturel : FAUX !!
C'est également faux et une superstition qui court. Une personne bilingue n'est pas forcément une personne qui a des parents qui ont des cultures différentes et qui est donc née dans une famille mixte. La personne bilingue est une seule personne qui sait s'exprimer couramment dans deux langues. Pas besoin d'avoir vécu dans un autre pays pour être parfaitement bilingue. Un bilingue est bi-culturel s'il a vécu assez longtemps dans un pays pour en avoir adopté la culture, ou s'il est né dans une famille mixte c'est-à-dire une famille qui a des parents d'origine différente et si les parents lui ont transmis les deux cultures. De plus, une personne bilingue se crée sa propre culture. 

Mythe 3 : Si un enfant a un trouble du language, il ne peut pas devenir bilingue : FAUX !!
C'est en fait, tout à fait le contraire. De nombreuses études scientifiques ont montré que le bilinguisme aide à surmonter ces troubles du language. La raison en est que le bilinguisme fait beaucoup travailler les neurones du cerveau et que donc comme ces derniers sont très actifs, ils aident à surmonter les autres troubles que l'enfant pourrait avoir. Le bilinguisme est bon pour les enfants atteints de dyslexie, dyscalculie... ainsi que pour l'enfant atteint de trisomie XVI et d'autisme - bien au contraire. Pour ces derniers, le bilinguisme aide à entrer au contact de l'autre. (lisez ces articles qui le confirment : le bilinguisme, un avantage pour les enfants autistes ?  ; le bilinguisme serait un avantage pour les enfants autistes ; trisomie et potentiel - le bilinguisme ; )
De plus il ne faut pas oublier que si l'enfant a des troubles du language, ils existeront dans les DEUX langues - et pas dans une seule. D'où l'importance de faire très attention à ce qui se passe et à ce que l'on vous dit. De plus, les études révèlent qu'un retard ou un trouble de la parole ou du langage ne sera pas amplifié  à l'exposition d'une seconde langue. Passer au monolinguisme quand on détecte un trouble du language n'aidera pas l'enfant car cela pourrait lui faire perdre certains de ses repères. Il est conseillé de faire de la rééducation avec DEUX orthophonistes - une pour chaque langue et que ces orthophonistes travaillent de manière collaborative. 

Mythe 4 : Un enfant qui apprend deux langues en même temps devient confus et sera moins intelligent : FAUX !!
En fait, on pense souvent que l'enfant apprend deux langues, mais en fait, il apprend une seule chose : LE LANGUAGE. Pour lui, ce n'est pas deux choses séparées, ce n'est pas deux codes, mais une seule chose : pourvoir s'exprimer. Il ne deviendra pas confus, car ce sera naturel pour lui. Quant au moins intelligent, de nombreuses études ont également montré que l'enfant bilingue a des capacités cognitives très élevées qui lui permettent de comprendre et d'interagir sans confusion et en comprenant bien ce qui se passe.

Pour en savoir plus ou pour que je réponde à vos questions, n'hésitez pas à me contacter sur : isabelle@multilingualcafe.com ou info@jeux2langues.com

Inscrivez-vous à notre INFOLETTRE pour en savoir plus - c'est par ici. 

Aucun commentaire: