jeudi 22 août 2019

Lettre aux enseignants qui vont accueillir des enfants bilingues dans leur classe / Open letter to the primary school teacher who are going to have bilingual children in their class //



C'est aux enseignants que je m'adresse aujourd'hui. Suivant l'endroit où vous habitez, la rentrée a eu lieu ou elle aura lieu prochainement. Vous savez dans quelle école vous allez travailler. Vous savez à quels niveaux vous allez enseigner. Vous savez sûrement aussi le nombre d'élèves que vous allez avoir. Comme tout enseignant qui se respecte, vous avez commencé à préparer la rentrée, à préparer vos cours, à préparer la présentation de votre classe. Peut-être connaissez-vous déjà les élèves que vous allez avoir, ou pas encore. 

Il y a de fortes chances pour que vous ayez des enfants qui parlent d'autres langues dans votre classe.
Vous vous posez alors de nombreuses questions. La première est bien sûr : vont-ils me comprendre ? Parlent-ils la langue de l'école ? Que faire ? Comment vais-je pouvoir les aider ? Qu'ont-ils appris dans l'école où ils étaient auparavant ? Ont-ils le bon niveau ? 

Toutes ces questions et bien d'autres sont légitimes. Votre approche à leur égard devra peut-être être quelque peu différente. 

Vous devez considérer leur présence dans votre classe comme un atout. Ils vous apporteront à vous et à leurs camarades de classe un regard sur le monde et les choses qui sera tout autre et permettra de progresser ensemble. 
Voici quelques idées pour qu'ils se sentent bien dans votre classe et pour que la collaboration entre eux, vous et leurs parents se passent au mieux :
  • acceptez qu'ils parlent leur langue d'origine, la langue de la maison qui sera différente de la langue de l'école. Qu'ils la parlent dans la classe, mais aussi dans la cour, quand c'est la pause. C'est important pour eux, car en acceptant leur langue, vous acceptez qui ils sont en tant qu'être humain et pas uniquement des élèves dans votre classe qui sont là pour suivre un curriculum pré-établi 
  • ne critiquez pas cette langue : elle n'est ni mieux, ni pire que la vôtre ; elle est juste différente ;
  • votre problème, c'est que vous ne la comprenez pas ! N"est-ce pas ? Cela vous embête. C'est l'occasion de faire des découvertes, d'apprendre quelques mots, d'éveiller les autres élèves à d'autres langues, à d'autres sons. Prenez le temps pour ces quelques mots (bonjour, au-revoir, merci, s'il-vous-plait, par exemple). Sur une affiche, notez ces mots, dans la langue de l'école, puis dans les langues de ces enfants et apprenez à les prononcer. Utilisez-les de temps à autre, vous pouvez par exemple leur dire bonjour dans leur langue ; les enfants sentiront que leur langue est acceptée et que donc leur différence linguistique est acceptée. Les parents peuvent vous aider dans cette démarche ;
  • suivant l'âge des enfants, vous leur proposerez de travailler sur des projets, seuls ou à plusieurs. Laissez-les chercher l'information dans la langue qu'ils souhaitent, ne les forcez pas à chercher dans la langue de l'école. En faisant de la sorte, ils apporteront des informations que d'autres ne connaissaient pas, ou même vous, vous ne soupçonnez pas. Le fait de chercher dans leur langue et de transcrire ensuite dans la langue de l'école leur permettra d'améliorer leur connaissance de la langue de l'école.
Il y a des tas de manières d'accueillir les langues de la maison au sein de l'école.
Je peux vous donner des tas d'autres idées pour trouver un équilibre entre la langue de l'école (et donc ce que vous devez faire) et les langues parlées par ces enfants et leurs parents. Il est important qu'ils puissent continuer à utiliser ces langues car elles font partie de leur héritage, de ce qu'ils sont, de ce que leurs parents et grands-parents leur ont transmis.

Alors, qu'allez-vous faire pour accueillir ces enfants ? Pour accueillir leur langue de la maison, langue d'origine.

N'hésitez pas à m'appeler et me contacter (isabelle@multilingualcafe.com) si vous avez besoin d'aide ou d'idées - je serai ravie de venir vous donner le coup de main dont vous avez besoin. 

Notez également que Multilingual Café va commencer un projet européen pour l'aide aux écoles locales qui accueillent des enfants qui parlent d'autres langues que la langue de l'école. Nous sommes là pour vous aider et vous soutenir ainsi qu'aider les familles qui vous font confiance en vous confiant leurs enfants. 

____________________



I am writing to the primary school teachers today. According the place int he world where you live, the new school year started or is about to start. You know which level you are going to teach. You certainly know the number of children you are going to have in your class. As every teacher, you have started to prepare yourself for the school year, to prepare the classes, to prepare decorate your classroom. Maybe you already know the children who are going to be in your class, maybe not. 

More than likely you are going to have children who speak other languages than the school language. So you are wondering, you are asking yourself many questions. 
The first question is certainly: are they going to understand me? Can they speak the language of the school? What can I do? How will I be able to help them? What did they learn in the school they were before? Do they have a proper level?

All those questions and many others are extremely right. Your way of working with them will certainly have to be different.

You have to see their presence in your class as an asset. They will bring to you and their classmates a different way of looking at the world and this will allow you and them to progress together. 
Here are some ideas of what you can do in your class, so that they feel happy in your class and to have a great collaboration between you and them, and you and their parents:

  • accept that, in the school, they speak their home language which is different from the school language. Let them speak it in the classroom, but also in the yard, when there is a break. It is important for them, for, in accepting their language, you accept who they are as human being, not just as pupils in your class who are there to follow  pre-established curriculum ;
  • do not criticise this language; it is neither better, nor worse than yours. It is only different from it;
  • your problem is that you do not understand it, isn't it? This is annoying you. Take this as a opportunity to discover, to learn new words, to make the other pupils aware of other languages and sounds. Take time to learn those few words (such as: good morning, good-bye, thank you, please, for example). On a poster in your class, write down those words in the school language, and then in their language9s). Learn to pronounce them properly. use them from time to time, to greet them for example. The children will fee that their language is accepted and that their linguistic difference is accepted too. Parents can help you do to so ; 
  • according the age of your children, they are going to work on projects, alone or in a group. Let them search for the information they need in the language of their choice; do not force them to use the language of the school. in doing so, they will bring in information that the others did not know, information that even yourself my not be knowing, things you would have never thought about. Researching in their own language and then putting the information in the langage of the school will allow them to improve their knowledge of the school language. 

There are anyways to welcome the languages that are spoken in the home, the home languages.
I can help you and give you many more ideas to find a good balance between the school language (and what has to be done in the class) and the languages spoken by those children and their parents. It is important that they keep using and speaking those languages as they are part of their heritage, of who they are and what their parents and grand-parents passed on to them. 

So, what are you going to do with these children? To welcome the home languages?

Do not hesitate to call on me and to contact me (on isabelle@multilingualcafe.com) if you need help or ideas. I'll be very happy to help you were you need it.

Please note too that Multilingual Café is going to be part of the European project to help local schools welcome children who speak other languages than the school language. We are here to help you and support you as well as the families who are trusting you in putting their children in your schools.