jeudi 2 mai 2019

Au secours, je m'y perds !!




Comme moi, vous avez vu apparaître de nombreux sites, blogs sur le multilinguisme, le bilinguisme ou le plurilinguisme. Tous aussi beaux les uns que les autres. Tous vantant les mérites de savoir parler plusieurs langues. Parfois, ils vous vendent des services à des tarifs défiant la concurrence. Mais, n'avez-vous le sentiment de vous y perdre ? De ne pas savoir où trouver la bonne information dont vous avez besoin pour l'éducation bilingue de vos enfants ? La bonne information pour aider vos élèves qui parlent d'autres langues à la maison que celle de l'école ? C'est un vrai labyrinthe car c'est un sujet que l'on pourrait qualifier "d'à la mode". 

Juste quelques trucs sur lesquels je vous propose d'être vigilants : Comment savoir sur quel type de sites ou blogs vous vous trouver ?
Il existe de nombreuses personnes qui partagent leurs expériences et franchement, je trouve cela très intéressant. Il y a aussi de nombreuses personnes qui vendent leurs expériences sans être formées et c'est là je pense qu'il faut faire extrêmement attention. Beaucoup de blogs sont écrits par des personnes qui souhaitent partager leurs expériences personnelles. C'est très intéressant, j'aime beaucoup cela. C'est aussi très louables. L'expérience personnelle des uns permet aux autres non pas de comparer, mais de se replacer, de voir que l'on n'est pas tout seul dans une situation donnée. Elle permet aussi de voir que l'éducation bi- et pluri-lingue des enfants n'est pas toujours aussi simple que certains laissent à le croire. Les commentaires que l'on peut laisser sur un blog permettent de partager. Écrire pour partager ses points de vue est une très belle idée, c'est d'ailleurs l'idée principale, le but du blog. On peut ainsi partager des points de vue divers.

Mes promenades sur la Toile m'ont fait découvrir de superbes sites, extrêmement bien présentés, qui font très professionnels et qui en fait sont vides de contenus. L'aspect du site ou du blog est certes important, mais son contenu l'est encore plus.

Alors comment les reconnaître ? Comment faire la différence entre les vrais experts et ceux et celles qui vendent leurs expériences personnelles ?
La solution se trouve souvent dans : qui est derrière le site ou le blog ? L'auteur ? C'est une des premières choses à chercher et à lire. Et puis, n'hésitez pas non plus à aller sur leur profil LinkedIn. Vous y trouverez des tonnes d'informations sur qui est vraiment l'auteur du blog. Regardez le parcours professionnel de l'auteur du blog ou site et cela vous en dira long sur qui elle est  et ce qu'elle sait. Un ou une expert/e en langues et en bilinguisme aura étudié plus que la linguistique. Cette personne aura étudié l'acquisition des langues, le bilinguisme, la transmission des langues... Avoir été enseignant de langues étrangères est une chose, mais avoir approfondi ses connaissances en est une autre.
De mon côté par exemple, je me suis spécialisée dans le domaine du bi- et plurilinguisme. J'ai l'expérience sur le terrain et des connaissances plus théoriques que j'ai appris à partager en langage simple. Si vous voulez en savoir plus sur moi, regardez sur cette page.
Une personne expatriée ou bilingue n'est pas nécessairement la personne qui pourra vous aider de manière complète et adéquate en fonction de votre situation personnelle. Ces personnes expatriées ou bilingues partageront leurs expériences, mais de là à la vendre, il y a un monde.

Attention également à toutes ces personnes qui se disent coach en langues. Un tel métier n'existe pas ! Le coaching a pour but d'aider physiquement dans le sport ou psychologiquement dans les accompagnement à la personne. En langues, vous trouverez des consultants. C'est à dire des personnes qui donneront un avis en fonction de votre situation et n'essayeront pas de vous transformer. Chaque situation familiale est différente, il faut donc obtenir des conseils en fonction de votre situation propre. 

Il est aussi important de regarder à la date. Je pense qu'une personne honnête n'aura aucun problème à dater ce qu'elle écrit, car elle l'écrit à un moment donné. Et comme moi ici, réécrire est une bonne chose car le monde évolue. La recherche évolue et nous apporte de nouvelles informations et de nouvelles données. Il n'y a aucun problème à republier des articles, à les améliorer. Je pense qu'un article qui présente date et signature est également gage d'honnêteté.

Aucun commentaire: