jeudi 17 janvier 2019

Le bilinguisme dans le monde médical / Bilingualism and the medical world /



Récemment, je rendais visite à quelqu'un à l'hôpital, rien de plus normal. Cette personne partageait sa chambre avec quelqu'un d'autre. Rien de bien étrange jusque là. Sauf que cette autre personne était d'origine portugaise et parlait peu le français. Pendant que je discutais, il a eu la visite de sa propre famille, et nous avons commencé à discuter tous ensemble. Et bien sûr 😉, la discussion s'est tournée vers les langues ; je les avais entendu parler portugais à leur père allongé dans le lit. Ils me disaient que s'il comprenait ce qui était dit, il avait du mal à parler français. Et que, eux qui avaient grandi en France, savaient parler portugais et français, mais que leurs propres enfants parlaient principalement français et avaient appris le portugais plus tard. Ils espéraient passer la langue portugaise à leurs petits-enfants. Les enseignants leur avaient fait comprendre qu'il ne fallait pas parler portugais, mais uniquement français. Vous me connaissez, j'ai discuté et présenté ce qu'ils pouvaient faire et les avantages que cela avait. J'espère qu'il le feront. 
A ma grande surprise, leur père a commencé à me parler quand sa famille est partie. Certes, il n'avait pas un bon français, mais qu'importe. J'ai appris beaucoup de choses. Il était heureux de parler, d'essayer d'utiliser peu de français qu'il a et surtout d'avoir quelqu'un qui l'écoute et lui parle, même si je n'étais pas capable de lui répondre en portugais. 

Où est-ce que je souhaite en venir ? Eh bien tout simplement à l'attitude que je trouve franchement scandaleuse du corps médical. Certes, les médecins et infirmières sont sous pression et ont beaucoup de travail. Certes, ils ne peuvent apprendre toutes les langues du monde. Mais par contre, ils peuvent respecter le fait que tout le monde ne maîtrise pas parfaitement la langue dans laquelle ils travaillent. J'accepte cela. Je ne peux accepter par contre les réflexions du style "votre portugais, on en n'a rien à faire !" "Ici, on ne veut entendre que du français !" "taisez-vous quand je parle en français !" - C'est un manque total d'empathie, d'acceptation de la différence. Comment en travaillant dans le monde médical peut-on avoir aussi peu d'intérêt pour les gens et ce qu'ils sont ? Comment pouvoir les soigner si on n'accepte pas qui ils sont ? Comment espérait que les gens leur fassent confiance, s'ils sont rabroués de la sorte ?

J'ai ensuite rencontré quelqu'un qui me parlait d'une expérience identique en Belgique. Un enfant qui s'était cassé la jambe. Comme ses parents, cet enfant parlait français et espagnol, mais pas néerlandais - le français était pour eux une langue étrangère. Et le médecin a refusé de parler une autre langue que le néerlandais et n'a proposé que des documents en néerlandais. Je trouve cela franchement honteux de la part du corps médical qui est là pour aider et soigner.

Cela m'a beaucoup touchée et blessée en même temps. 
Je lance un appel au professionnel du monde médical. Je vous propose ici de me rencontrer pour que nous puissions discuter pour voir comment vous pouvez aider ces personnes qui ne parlent pas bien français. Connaissez-vous les outils à votre disposition pour rendre la communication plus facile entre vous et les patients qui parlent peu ou pas le français ?
Je vous offre la possibilité de vous former au bilinguisme et de pouvoir aider encore mieux vos patients qui ont une autre langue en langue maternelle.
N'hésitez pas à me contacter sur : isabelle@multilingualcafe.com ou sur contact@multilingualcafe.com
Je vous attends et vous aiderez avec beaucoup de plaisir. Votre travail est important, je le respecte et je vous propose de découvrir comment aider des personnes dont vous ne parlez pas la langue.

le site : https://www.multilingualcafe.com

____________________

Recently, I was visiting someone at hospital. A normal activity! This person was sharing the room with someone else. Nothing special, you will say! Except that this other person was of Portuguese origin and speak little French. While I was chatting, he had the visit of members of his family. We started to chat together. And of course, we began to start talking about languages;  I heard them talking in Portuguese with their father who was hospitalised. They told me that if he could understand  French, it was difficult for him to speak it. As for themselves, they grew up in France and were able to speak both French and Portuguese. They were hoping to pass on the Portuguese language to their grand-children. Teachers had told them that it would not be a good idea and would confuse the children. You know me, I chatted and showed them the advantages of being able to speak more than one language. Hopefully they will do it.
I was very surprised that when his family has left, this old man started to chat with me. It was obvious he could not speak good French, but it really does not matter. I learnt a lot. I learnt a lot. He was happy to be talking to someone, to try and use the little French that he had and mostly that someone was listening and talking to him, even though I have absolutely no Portuguese and could only answer in French. 

So that's my point here? I was completely shocked by the attitude of the medical professional, nurses and doctors alike. I know and I do accept that both doctors and nurses are under pressure and have a lot to do. They have a hard job!! I totally agree that they cannot know all the languages of the world either. I fully accept this. However I cannot accept comments such as "Your Portuguese, we do not care about it!"; "Be quiet when I speak French!". It is a complete lack of empathy, of acceptation of the difference. How can the medical professional show so little interest in people and in who they are? How can you look after them if you cannot accept who they are? How can they expect people to have confidence in them, if they are upbraided in such a manner? 

A few days later, I met someone who told me about a similar story in Belgium. A child with a broken leg. As his parents, he spoke French and Spanish, but had no Dutch - French being a foreign language for them as well. The doctor refused to speak any other language than Dutch and only gave papers and information in Dutch. I really find that disgraceful especially when doctors and nurses are there to help people, care for them and cure them. 

I have been very touched and hurt by all of these stories.
I calling on all medical professionals. I am offering you to meet with me so that we can talk and find how you can help those people who do not speak your mother tongue.
Do you know the tools which are there to help communicate more easily with the patients, those patients who do not speak well your mother tongue?
I am offering you the chance to train on bilingualism and to be able to look after your patients better again, especially those who do not speak the same language than you. 
Do not hesitate to contact me on isabelle@multilingualcafe.com or contact@multilingualcafe.com
I am looking forward to meeting and working with you. Your work is important and I do respect it. i just wish you to discover how you can help those patients who do not speak your language. 

jeudi 27 décembre 2018

Qu'est-ce qu'un polyglotte ? / What's a polyglot? / Wat is een polyglot?



Qu'est-ce qu'un polyglotte ? Tout le monde a déjà entendu ce terme. Tout le monde aimerait le devenir. Mais sait-on vraiment ce qu'est un polyglotte? Quelle différence existe-t'il avec un plurilingue  ? Le dictionnaire nous dit qu'un polyglotte est quelqu'un qui parle plusieurs langues. Le plurilingue aussi, me direz-vous !! 

Le polyglotte jouit souvent d'une image sociale positive, alors que le bilingue, ou le plurilingue est souvent montré du doigt. On vénère le polyglotte  parce qu'il parler plein de langues, alors que le plurilingue n'est pas considéré comme une personne capable de parler autant de langues. Et pourtant... 

Entrons dans les détails pour mieux percevoir la différence. 
1 - La première différence se trouve dans les termes mêmes. Le mot polyglotte s'emploie uniquement pour désigner des personnes, il ne peut jamais être utilisé comme adjectif, contrairement aux termes plurilingue ou multilingue. 
2 - La deuxième différence se trouve dans les racines des mots. Le mot polyglotte a des racines qui viennent du grec : "polus" qui veut dire "nombreux" et "glotta" qui signifie "langue" ; donc en mettant les deux ensemble on obtiendrait : nombreuses langues. Il n'existe aucune séparation entre les langues, elles sont nombreuses, elles sont mélangées. 
Dans le mot : plurilingue, on retrouve bien la notion de "pluri", donc plusieurs. Et derrière le "lingue" de plurilingue ou de multilingue, on retrouve bien les langues, mais nous avons une vision séparée des langues. Une présentation plurielle des langues, juxtaposées et variées. Une maîtrise de ces langues qui vivent séparément en une personne, un lieu. Le terme plurilingue est un terme neutre quant au niveau de compétence et au nombre de langues parlées. 
3 - La troisième différence tient dans la subjectivité des terme. Le terme polyglotte est subjective de parler de ces personnes qui parlent plusieurs langues, alors que plurilingue ou multilingue implique un constat objectif de la maîtrise des langues. Si vous lisez ces deux phrases : les polyglottes de Suisse sont... ; les personnes en Suisse sont plurilingues ; vous imaginez deux idées différentes, deux groupes de personnes. 

Pour finir, je dirais que le terme polyglotte est un terme générique en référence à des personnes qui parlent plusieurs langues. Il implique un déséquilibre de compétence entre les langues apprises, même si le polyglotte est considéré comme une personne plurilingue spectaculaire. 

Une différence intéressante est également celle des universitaires qui voient le plurilinguisme comme une combinaison de langues, un ensemble de compétence alors que le polyglotte est une personne qui aurait empiler les langues, comme on remplit un panier. Cet empilage rend le polyglotte moins intéressant et moins sérieux dans son apprentissage des langues, car il les apprend pour augmenter le nombre en sa possession, pas nécessairement pour une acquisition réfléchie.

____________________

What'a a polyglot? Each of us would have heard about them. each of us would like to be one. However, do we really know what a polyglot is? What's the difference with a plurilingual person? The dictionary tells us that a polyglot is someone who can speak several language. So can the plurilingual, would you say!! 

A polyglot is often looked at positively, when the bilingual or plurilingual person is often pointed at by the finger. A polyglot is respected for he/she can speak many languages, when the plurilingual is not considered as being able to speak as many languages, and yet... 

Let's look into it into more details, so we can better understand the differences.
1 - The first difference can be found in the words themselves. The word polyglot is only used to refer to persons, it can never be used as an adjective when the word plurilingual and multilingual can.
2- The second difference is in the roots of the words. The word polyglot finds its roots in the Greek: "polus" which means "many" and "gotta" which means "tongue". So, if we put the two words together, we have: many tongues. There is no separation between the languages, they are numerous and mixed up.
In the word plurilingual, we can find the idea of "pluri", which means several. With the "lingual", we have the "lingue", we have here a separate picture of the languages. A "plural representation" of the languages, side by side and diverse. Those languages are mastered by someone, are to be found in one country. The word plurilingual is neutral when it refers to the abilities and the number of languages. 
3- The third difference lies in the subjectivity of the word. The word polyglot is referring to people who speak many languages in a subjective way, when the words plurilingual or multilingual imply an objective manner about the abilities to speak languages. Just read those two sentences : The Swiss polyglots are... ; the Swiss are the plurilingual people. You get two different ideas, about two different groups of people. 

To conclude, the word polyglot is a generic word referring to people who can speak many languages. It implies that the abilities and knowledge of these languages are not balanced, even if the polyglot is considered as a spectacular plurilingual person.

Another important and interesting difference is the difference that many academics are making. They consider plurilingualism as a combination of languages, an aggregate of abilities, when the polyglot is considered as someone who would have stacked up languages, in the same way that you fill in a basket. This stacking makes the polyglot as a less interesting person as his/her learning of languages is mostly aimed at learning a big number of languages, not necessarily at acquiring them. 


____________________

Wat is een polyglot? Iedereen heeft van deze woord gehoord. Iedereen zou graag een polyglot worden. Maar weten we echt wat een polyglot is? Wat is het verschil met een meertalige persoon? Het woordenboek vertelt dat een polyglot iemand is die verschillende talen spreekt. Evenals de meertalige persoon, zou u zeggen!

Mensen hebben oft een positieve idee over de polyglot, wanneer er vaak aan de tweetalige personen met de vingers wijzen is. Wij aanbidden de polyglot want his veel talen spreken kan, wanneer the meertalige niet beschouwd is als een persoon die zo veel talen spreken kan, en toch...

Het is interessant aan het verschil te kijken.
1- Het eerste verschil ligt in de woorden. Het woord polyglot is alleen gebruikt om mensen te aanduiden. Het kan nooit als een bijvoeglijk naamwoord gebruikt zijn, in tegenstelling meertalig kan.
2 - Het tweede verschil ligt in de wortels van de woorden. Het woord polyglot komt uit het Grieks: "polus" dat betekent "veel" en "glotta" dat betekent "tong"; dus, het samenstellen van de twee wortels zou maken: vele talen, vele tongen. Er is geen scheiding tussen de talen; ze zijn talrijk; ze worden gemengd.
Het woord meertalig is anders. We hebben "meer", en "taal". Er zijn ook veel talen, maar we hebben een visie of aparte taken. Een meerwoud presentatie van de talen, naast elkaar, en gevarieerd. Deze talen maken deel van een persoon, van een plaats. De woord meertalig is een neutrale term, voor het aantal talen gesproken en voor het vaardigheidsniveau.
3 - Het derde verschil is in de subjectiviteit van het woord polyglot, terwijl het woord meertalig impliceert een objectieve observatie van de beheersing van de talen. Als u deze zinnen lezen: de polyglots van Zwitserland zijn... ; mensen in Zwitserland zijn meertalig; kun u voorstellen twee verschillende ideeën, twee verschillende groepen van mensen. 

Tot slo zou ik zeggen dat de polyglot is een generieke term met betrekking tot mensen die verschillende talen spreken. Het gaat om een verstoring van de vaardigheid tussen de talen, zelfs als de polyglot words als een spectaculaire meertalige persoon.

Een interessant verschil is ook de verschil dat de academici tussen polyglot en meertalige persoon maken. Meertaligheid is een combinatie van talen, een vaardigheid terwijl de polyglot een persoon is die talen stapelen, zoals u een mand vult. Dit stapelen maakt de polyglot minder interessant en minder ernstig, want zijn leren van talen is zo anders dan een meertalige persoon. 


jeudi 6 décembre 2018

Charlie au secours de la Tour Eiffel



J'ai récemment eu le grand bonheur de rencontrer Maygham Dolmy, l'auteur de Charlie au secours de la Tour Eiffel et fondatrice avec Sandrine Verdier de La boîte de Charlie ( https://www.laboitedecharlie.com ).

Ce petit livre bilingue est absolument fantastique. Il ne ressemble en rien à tous les livres bilingues classique, qui ont une page dans une langue et la page en face dans une traduction. Toute l'histoire de Charlie est en français et l'auteur qui a vécu en Grande-Bretagne, nous propose une traduction en anglais en bas de page.
Charlie est une petite fille sage qui voit la Tour Eiffel depuis la fenêtre de sa chambre. Un jour, elle découvre une couronne magique qui lui permet de découvrir la Tour Eiffel et toutes les histoires vraies autour de ce symbole de Paris. Mayghan Dolmy nous entraîne à la découverte de la Tour Eiffel avec les yeux de Charlie. C'est à vous de lire, pour découvrir les secrets de cette tour si importante pour les Français.
J'ai aussi beaucoup aimé les petits clins d'œil de Charlie dans le coin de chaque page. Chacun d'eux nous propose soit une explication grammaticale de l'anglais, soit un fait historique. A la fin du livre, on retrouve une aide pour la prononciation de certains motes ainsi que des jeux.
Bravo également à l'illustratrice Loé Prod qui met cette histoire en dessin et en couleur de manière magique.

N'hésitez pas à aller sur le site de la Boîte de Charlie vous y trouverez plein d'idées, ainsi que les événements proposés par les 2 fondatrices.

Notre site / our website / Onze website

Photo par William Iven

Après notre blog qui existe depuis 2010, nous avons décidé d'avoir un site Internet, pour présenter ce que Multilingual Café fait, propose. Les actions que nous entreprenons et celles que nous allons entreprendre.

Vous trouverez le site ici : 
https://www.multilingualcafe.com


You have been reading our blog since 2010, it was time to create a website presenting what Multilingual Café has been doing and what we intend to do. As this blog it is being translated in different languages - be patient as the translations are not all finished yet. Follow the link : https://www.multilingualcafe.com 


We dachten dat het tijd was om een website naast onze blog voorstellen. Het wordt gedaan! Het presenteert wat Multilingual Cafe heeft gedaan, doet en zal doen. Als de blog in verschillende talen is, zal de website in verschillende talen ook zijn. De vertalingen zijn aan de gang. Ze aankomen. U vindt ons door het volgen van deze link: https://www.multilingualcafe.com