vendredi 27 mars 2020

Bilingue & Confiné-e / Bilingual during the lock-down / Tweetalig en opsluiting



Tout ce que nous vivons a des côtés positifs !! Même le confinement que nous vivons en ce moment peut se révéler avec du bon. En élevant vos enfants avec plusieurs langues, vous faites déjà face à un certain nombre de défis quotidiens. Il n'est pas toujours facile de faire utiliser toutes les langues de la famille. Trouver une routine est plus facile à dire qu'à faire. Nous avons tous lu des tas d'articles qui proposent des stratégies, mais fonctionnent-elles en temps de confinement ?

Je discutais hier avec deux mamans qui élèvent leurs enfants avec plusieurs langues. Et les papas ne parlent pas forcément leur langue. Il est pourtant important de faire l'école dans la langue de celle-ci, et de continuer à faire en sorte que votre enfant continue à pratiquer toutes ses langues. 
Toutes les deux ont trouvé que le confinement a permis à leur enfant de développer la langue orale. Elles ont plus l'occasion de parler, d'échanger avec leurs enfants, et quand elle parle à l'un, l'autre entend. La langue orale est plus utilisée et permet une acquisition de celle-ci.

Si cela fonctionne pour certaines familles, cela fonctionnera pour d'autres. Laissez-moi vous donner quelques astuces :
  • parlez beaucoup avec votre enfant
  • parlez lui dans la langue que vous souhaitez qu'il acquiert
  • partagez les activités à faire entre les diverses langues de la famille : vous pouvez cuisiner dans une langue et dîner dans une autre ; la matinée avec maman dans une langue et l'après-midi avec papa dans l'autre langue ; les devoirs d'école dans une langue et le reste de la journée dans une autre langue... il y a des tonnes de façon de faire.
  • utilisez le calendrier que je vous ai proposé et sur lequel vous pouvez noter langues et activités.
Surtout pas de stress, si votre enfant mélange les langues, peu importe ; c'est qu'il est en train de les acquérir. N'oubliez pas que c'est en équipe que vous réussirez le bilinguisme de votre enfant. Souvenez-vous de ces astuces que je vous partageais récemment. 

Si vous doutez et avez besoin d'un coup de main, surtout n'hésitez pas à m'écrire sur: isabelle@multilingualcafe.com ou sur info@jeux2langues.com. Je reste à votre écoute et suis là pour vous soutenir et vous aider. N'oubliez pas : vous faites un super travail !!


____________________


There are positive points to every thing that we live!! Even being locked down can bring out positive points. When bringing up your children with several, you are faced with a number of daily challenges. It is not always easy to use all the languages of the family. Finding a proper routine is often easier to say than to do. We all read many articles suggesting various strategies, but do they work when we are locked inside our homes.

I talked with two mums who are bringing up their children with several langages. The dads do not always speak their language. It is also important to do the school work in the school language, and to keep on in the manner which will make your child(ren) speak all the home languages.
These mothers have realised that their children have become better in their heritage language and their oral use of it improve as well. They spend more time with their children. They have more opportunities to talk with them, to have a conversation with their children. When they talk to one child, the other can also hear what they say. The oral use of the language is more important and allows a greater use of it.

If it works for some families, it would work for other families. Let me give you some tips:
  • talk a lot to your child
  • talk to him/her in the language you wish them to acquire
  • share the languages according the activities: you can cook in one language and have dinner in another one; you can speak one language in the morning with mum and the other language in the afternoon with dad; you can do the school work in one language and spend the rest of the day using another language. There are tons of ways for doing this.
  • use the calendar that I was suggesting on which you can write down activities and languages
Do not stress, if you child is mixing the languages, this does not matter at all; this means that he/she is acquiring the language. Do not forget that bilingualism is a success when you work as a team. Read again the tips I gave recently. 

If you still have doubts and are not sure of yourself, if you need some help, feel free to write to me on isabelle@multilingualcafe.com or info@jeux2langues.com. I am there to listen to you, to help you and to support you. You are doing a great job!!

____________________

Er zijn altijd positieve kanten!! Zelfs de opsluiting dat we nu leven kan positieve dingen brengen. We opvoeden onze kinderen met meerdere talen. Het is niet gemakkelijk en dagelijks we zijn geconfronteerd met een aantal uitdagingen. Het is niet gemakkelijk om al de talen van de familie altijd te gebruiken. Een routine te hebben is een goede idee, maar het kan moeilijk zijn.  Iedereen heeft artikelen over strategieën gelezen, maar zijn ze een goede idee gedurende een opsluiting tijd? 

Gisteren sprak ik met twee moeders die hu kinderen met meerdere talen opvoeden. De vaders spreken niet altijd hun taal. Het is ook belangrijk de school taal te gebruiken, en de andere thuis talen te oefenen. 
Beide vonden dat hun kinderen hun moeder taal nu beter spreken. Hun gesproken taal heeft ontwikkelt. Zij blijven thuis en hebben meer tijd om met hun kinderen te praten. Als ze met één van de kinderen spreekt, kan de anderen naartoe luisteren. De mondelinge taal is meer gebuikt en het leren van de taal is groter. 

Als het lukt voor sommige families, zal het ook werken voor anderen families. Ik geef een paar tips:
  • praten veel met je kinderen
  • praten en gebruik de taak dat je hem wilt leren
  • deel de activiteiten tussen de verschillende talen van de familie: je kunt in ene taal koken en eten in een andere; 's ochtend kan je een taal gebruiken en 's namiddag de andere taal; de school huiswerk in een taal en de rest van de dag in een andere taal... er zijn vele manieren. 
Gebruik de kalender dat ik voorgesteld heb; je kan de talen en activiteiten noteren. 

Je moet geen stress hebben. Of je kind de talen mengt, maakt het niets! Hij probeert de talen te gebruiken en te leren. Het is goed!! Vergeet nier dat je moet als een team werken - dan zal je de tweetaligheid van hun kinderen slagen. Je kan ook opnieuw de tips I gedeeld hier


Als je net zeker bent of hulp nodig hebt, aarzel niet om contact met me te maken - op: isabelle@multilingualcafe.com of info@jeux2langues.com. Ik blijf tot uw beschikking en hier om je te helpen. Vergeet niet: je doe een geweldige job!!
    


mardi 10 mars 2020

Langue & Identité / Language & Identity / Taal & Identiteit




Votre langue, c'est votre identité. Votre langue, c'est qui vous êtes. C'est votre passé, votre présent et votre avenir. Il faut la choyer et la protéger. Chacun d'entre nous est différent, nous avons tous un patrimoine qui nous est propre et qui nous a été transmis par nos deux parents. Dans ce patrimoine, il y a la langue avec laquelle nous avons grandi, celle qui nous a fait regarder et apprécier le monde qui nous entoure, celle qui nous a appris à parler de ce monde, à le nommer, à la décrire. Cette langue qui nous permet de nous exprimer, de parler de nos sentiments, de raconter nos histoires, de comprendre les personnes qui nous entourent. Elle est importante pour nous et malheureusement, nous ne nous en rendons pas toujours compte.   
C'est souvent quand on quitte son pays que l'on se rend compte à quel point, la langue fait partie de nous, qu'elle est un élément important de notre identité. Elle fait partie de notre histoire, de notre patrimoine et il est important de transmettre cela à nos enfants. Pourquoi ? Car cela leur permettra de mieux comprendre qui nous sommes et d'où nous venons. Bloquer la transmission de notre langue, c'est un peu comme refuser de transmettre à nos enfants le "d'où ils viennent". C'est faire une rupture dans la transmission, dans le passage, et qui pourrait créer des questionnements identitaires. 

Le tout est lié. Si vous voulez être vous, vous devez parler la langue qui vous a aidé à grandir. Ne pas l'utiliser au quotidien - même si vous parlez parfaitement une autre langue -, c'est mettre de côté une partie de vous, de ce que vous êtes. Il est donc tout à fait logique, normal, naturel et surtout sain de parler dans cette langue à vos enfants.

N'hésitez pas à faire savoir autour de vous que vous utilisez cette langue avec vos enfants, que c'est dans cette langue qu'ils parlent à la maison. Expliquez pourquoi vous le faites et comment vous le faites. C'est très important, cela vous donnera de l'assurance, du plaisir et du bonheur, qui se transmettrons à vos enfants et qui leur permettra de grandir avec une parole forte 

En tout cas, n'hésitez pas à revenir vers moi pour toute question sur : isabelle@multilingualcafe.com ou info@jeux2langues.com.
L'inscription à l'info-lettre vous permettra de trouver d'autres réponses et outils.   

lundi 17 février 2020

5 astuces pour encourager votre enfant à utiliser la langue de la maison / 5 tips to encourage your child use the home language / 5 trucjes om je kind de huistaal te gebruiken



Récemment, je discutais avec une maman qui s'inquiétait de voir disparaître la langue de la maison au profit de celle de l'école. Il est parfois tellement plus facile pour un enfant de raconter ce qui s'est passé à l'école dans la langue de celle-ci que de le faire dans la langue de la maison qui sont parfois bien éloignées l'une de l'autre. 
Il faut pourtant encourager vos enfants à utiliser cette langue de la maison qui est votre langue d'origine, un héritage important pour eux. 
Alors comment faire ? Je vous donne ici 5 astuces que vous pouvez mettre en place à la maison. 

1 - soyez positif et encouragez votre enfant : ne passez pas votre temps à corriger votre enfant quand il essaye de parler votre langue et fait des erreurs. Cela n'aura tendance qu'à le décourager. Si ce n'est jamais bien, pourquoi ferait-il des efforts. Bien au contraire, encouragez-le et faites-lui des compliments. C'est bien plus important et cela lui montrera que vous voyez les efforts qu'il/elle fait et que vous les appréciez. Un enfant cherche toujours à faire plaisir à ses parents, et s'il voit que vous êtes content, il/elle continuera. 

2 - rencontrez d'autres personnes, d'autres enfants qui parlent la même langue : il est important pour votre enfant de voir qu'il n'est pas le seul à parler cette langue dans l'endroit où vous êtes. Je vous conseille donc d'organiser des rencontres avec d'autres familles, toutes les excuses sont bonnes pour les rencontrer : anniversaires, fêtes du pays d'origine... Pourquoi ne pas vous organiser en association et avoir des activités régulières avec les enfants dans votre langue ?? Et là, je peux vous aider à vous préparer, contactez-moi sur contact@multilingualcafe.com.

3 - montrez votre passion pour votre langue et votre pays d'origine : en effet, si votre enfant voit à quel point votre langue est passionnante et qu'en la connaissant, il découvrira votre pays et sa culture, il aura envie de l'utiliser. Faites preuve de passion. Ne donnez pas un cours d'histoire sur votre pays, ni un cours sur l'importance de parler la langue, soyez un exemple et faites vivre votre pays chez vous. De petites choses comme des repas typiques, des décorations par ci, par là, des petites histoires.... toutes ces petites choses qui feront la différence, qui vous tiennent à cœur et montreront à votre enfant d'où il vient. En plongeant dans votre culture, avec des chansons, des films... en aiguisant sa curiosité sur votre langue et votre pays, il aura envie d'utiliser la langue.

4 - rendez la langue visible dans la maison : il suffit de petites choses comme mettre votre ordinateur ou téléphone portable dans votre langue, d'écrire de petites notes - comme la liste des courses - ou des messages brefs à vos enfants sur leur téléphone portable. Affichez des posters dans votre langue. Il existe des tas de petites touches qui, sans vous envahir, peuvent rendre la langue visible et donc utile, et feront que votre enfant l'utilisera. 

5 - rendez votre langue audible : la radio est un bon moyen d'apprendre une langue. Au lieu de regarder la télévision ou un DVD ou bien de lire un livre, vous pouvez faire en sorte que votre enfant entende votre langue. Si en cuisinant, ou en faisant le ménage, votre radio est allumée et que vos enfants sont là, ils vont l'entendre. C'est une manière indirecte pour eux de découvrir votre langue et aussi d'éveiller leur curiosité. Petit à petit, ils se rendront compte qu'ils comprennent et auront envie de vous le montrer. 

Si vous savez pas comment mettre en place ces astuces ou si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas, je suis là pour vous donner un coup de main, contactez-moi sur : contact@multilingualcafe.com - 


________________________

Not so long ago, I was chatting with a mother who was fearing that her mother tongue would disappear from their home and be fully replaced by the school language. It is sometimes easier for a child to tell about his/her day at school in the school language than in the home language which can be very very different from each other.
However, it is important to encourage your chid(res) to use the home language, which is your heritage language. So how can you do? Here are five tips that you can use at home.

1 - be positive and encourage your child : do not spend hours correcting your child when he/she tries to use your language and makes mistakes. This will only discourage him/her. If things are never right, why bother? Why should he/she  make efforts to speak your language, when you always find something wrong?? You have to be encouraging. Applaud the efforts. Make kind and positive remarks. It is way more important than criticising and this will show your child that you appreciate the effort that he/she is making. A child always tries to please his/her parents. If he/she sees that their parents are happy, they will keep on. They will try again.

2 - meet people, meet people who speak the same home language than yourself: it is important that your child sees that he/she is not the only child speaking that same language in the place where you live. I would advise that you organise get-together with other families, any type of get-together: birthday parties, celebrating the home country important days... Why not trying to organise a small association and have regular activities with the children speaking the language. In that matter, I can help you setting up a small language association and organise activities - get in touch at: contact@multilingualcafe.com

3 - show you are passionate about your language and your home country: it is true, if your child sees how fascinating your language is, and that in speaking it he/she will discover your country, your culture, then he/she is more likely to be wishing to speak it. Show some passion! Do not give a class on the history of your country, nor about the importance of speaking your language, be an example and make your house a small representation of your country. Little things such as dishes for the meals, decorations on the walls... pictures... all those little things will make a huge difference. Those little things which are important for you will show your child where you are coming from. In diving into your culture, with songs, films... in making them keen to discover more, they will find it important to speak your language.

4 - make your language visible in the house: it needs little things such as putting your computer or your mobile phone into your home language. Write notes, such as the shopping list or short messages for your children on their mobile phone. Put poster in your home language... Without invading you, there are many little tricks to add your language into your home and to make it visible and thus useful. Then your child will want to speak it.

5 - make your language audible: listening to the radio is a good way to learn a language. Instead of looking at the television or a DVD, instead of reading a book, tuning on the radio will make your child hear your language. While cooking, cleaning, keep your radio on and when your children are there, they will hear it. It is an indirect manner to have them discover your language and to keep them curious about it. Little by little, with them realising, they will understand and they will want to show that to you.

If you are not sure on the manner to put those tips into place into your home, feel free to get in touch either through the contact form or in writing directly on contact@multilingualcafe.com.



Pour vous y retrouver...


jeudi 5 décembre 2019

Être spécialiste / Be an expert / Een deskundige zijn



Comme vous le savez, je travaille en ce moment sur un projet Européen Erasmus+ - Planting Languages - Seeds to Success. Nous sommes dans une période où nous interviewons des familles qui élèvent leurs enfants avec plusieurs langues. Quels en sont les avantages ? Les inconvénients ? Qu'attendent-elles ? Sont-elles informées ? Se sont-elles informées ? Où cherchent-elles l'information sur l'éducation bilingue ? Où aimeraient-elles trouver l'information sur l'éducation bilingue ? 

Ces dernières questions et nos conversations sont très intéressantes. J'ai beaucoup appris. Beaucoup découvert. Je me suis rendue compte, que même si les familles sont membres de groupes Facebook sur les familles multilingues, sur la parentalité multilingue, même si elles lisent des blogs et/ou des sites dans lesquels les familles parlent de leurs expériences... elles n'en tirent aucun profit !! Pour elles, c'est juste un partage d'expériences et la lecture de ce que font les autres. 
Ce qu'elles recherchent en particulier et sous des formes bien spécifiques, ce sont des informations et des formations proposées par les spécialistes formé(e)s à cela. Ces derniers sont vraiment peu nombreux et pas toujours visibles. 

Dans mes propres balades sur la Toile, je me suis rendue compte qu'un certain nombre de personnes vendent leurs expériences sans être formées. Même si elles ont beaucoup lu, même si elles sont capables de retransmettre ce qu'elles ont lu, elles ne sont pas pour autant spécialisées et formées. Certaines se proposent de vous "coacher" sans avoir une formation de coach. Je pense l'avoir déjà souligner : n'achetez pas de l'expérience !! Avant de vous inscrire dans un groupe Facebook, avant de vous abonner à une page Facebook, avant de suivre un site ou un blog, avant de vous abonner à une newsletter, avant d'acheter un livre, regardez qui est derrière. Qui écrit ce blog ? La personne est-elle vraiment formée ? Qui est derrière ce site ? Qui a écrit ce livre ? Qui dirige cette entreprise, cette école, ce centre de formation? N'hésitez pas à aller sur leur profil LinkedIn. Et c'est là que vous découvrirez si la personne derrière le groupe FB, la page et le site, si la personne qui écrit est formée et donc spécialiste. N'hésitez pas non plus à les questionner: où ont-elles été formées? Par qui? Quel diplôme? etc... 

Feriez-vous confiance à quelqu'un qui se dit enseignant car comme il/elle élevé ses propres enfants, il/elle pense qu'elle sait faire la classe ? N'y a-t-il pas une grosse différence entre une famille et une classe ? Entre ce que l'on fait à la maison et ce que que l'on fait à l'école ? Feriez-vous confiance à quelqu'un qui se dit éducateur spécialisé parce qu'il/elle eu un enfant handicapé et donc a l'expérience de son propre enfant ? Saurait-elle s'occuper de votre enfant qui a un handicap différent ? Non, je vous entends dire !! 
Alors pourquoi le faire quand il s'agit de l'éducation bilingue / plurilingue de vos enfants ?? 
Prenez du recul et ne vous laissez pas aveugler par les beaux sites et les belles paroles... N'hésitez pas à regarder ma propre formation et à me contacter si vous voulez en savoir plus. 

Avez-vous lu les derniers commentaires sur la rencontre que j'ai faite à Amsterdam il y a déjà trois semaine !?! Je viens chez vous quand vous voulez... 



Êtes-vous inscrit à l'Info-lettre ? Il n'est jamais trop tard pour le faire !! 


_____________________________

As I am sure you have seen that I am working on a European Erasmus+ project Planting Languages - Seeds to Success. At this time in the work, we are interviewing families who are bringing their children with several languages. What are the advantages? What are the disadvantages? What are they expecting from that upbringing? Are they informed? Where are they looking for information on bilingual education? Where would they like to find the information on it?

All those questions and conversations are extremely interesting. I am learning a lot. However, I realised one thing, event if the families are members on groups on Facebook on multilingual families, on multilingual parenting, even if they read blogs and/or webpages in which the families are talking about their own experiences... they are gaining nothing out of it!! For them, it is just a sharing of experiences and reading what the others are doing.
What they are really looking for and under specific forms, that is information and trainings given by people who are specialised, experts in their subject. Those are few and they are not always visible.

During my won visit on the Web, I realised that many people are selling their own experiences without being trained. Even if they have read a lot, even if they are able to convey what they have read, they are not experts and trained. Some also offer to coach you on multilingual education, without even being trained as a coach!! I think I said it already: do not buy experience!! Before you become member of a Facebook group, before you start following a Facebook page, before following a website or a blog, avant subscribing to a newsletter, before buying a book, check who is behind. Is the person really trained? who is being the website? Who wrote that book? Who is a the end of this company or this school, of this training center ? Do not be afraid of checking their LinkedIn page, because that is where you will find whether the person is trained or not. Feel free also to ask them question about their training: where? with whom? which degree? Etc...

Would you have confidence is someone claiming he/she is a teacher because as he/she raised his/her own children, that person thinks he/she is a teacher? Is there not a big difference between family and school? Would you have confidence is someone saying that he/she is a special need teacher because he/she has one handicap child at home? Would that person be able to look after children with any type of handicap? I can hear you say: of course not!!
So, why would you have confidence in anybody for the bilingual / plurilingual education of your children?
Take a step back and think, don't let yourself be blinded by nice words and nice websites... Feel free to look at my own training and to contact me if you wish to know more.

Did you see the last comments I got from the meeting I had in Amsterdam about three weeks ago:



Did you register to the Newsletter - it is never too late!!